Page: Culture Foraine

La Défense des Forains belges a.s.b.l. s’engage et œuvre pour assurer la pérennité des fêtes foraine mais aussi pour préserver et garantir la préservation de la  culture foraine pour les générations à venir.

Notre vice-président Franck Delforge œuvre depuis de longues années à la conservation des archives de la fête foraine. Notre association dispose depuis 2015 d’une archive foraine mobile. Une vraie remorque foraine aménagée en bibliothèque, que l’on peut visiter sur rendez-vous et où l’on peut trouver des milliers d’articles de presse, de livres, de photos, d’affiches et d’objets relatifs à la fête foraine, sa communauté et sa culture. Cette remorque se trouve pour le moment au Musée de la foire et de la mémoire à St-Ghislain.

Notre association s’emploie depuis 2012 à faire reconnaître la culture foraine en tant que patrimoine culturel immatériel. Pour ce faire nous participons chaque année à d’innombrables réunions et conférences avec les autorités compétentes et les associations ayant pour domaine d’expertise le patrimoine culturel.

Franck Delforge et Steve Severeyns sont les interlocuteurs privilégiés pour tout ce qui concerne la culture foraine.

En Flandre, la culture foraine est reprise à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel depuis 2014. A cette occasion nous avions reçu Joke Schauvlieghe, alors ministre flamande de la culture, sur la « Sinksenfoor » ; la foire de Pentecôte à Anvers.

https://immaterieelerfgoed.be/nl/erfgoederen/kermiscultuur

Le 15 janvier 2021 ce fut au tour de la région de Bruxelles-capitale d’intégrer à son tour, à notre demande et suite à nos démarches, la culture foraine à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel. Cette reconnaissance a été attribuée par le secrétaire d’Etat à la culture Pascal Smet

http://erfgoed.brussels/nl/ontdekken/de-brusselse-erfgoedinventarissen/inventaris-van-het-immaterieel-cultureel-erfgoed-ice/de-levende-kermiscultuur?set_language=nl

Depuis le 18 février 2021 la culture foraine est reconnue par la ministre de la culture de la fédération Wallonie-Bruxelles Bénédicte Linard en tant que “ chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel ». Notre demande est reprise à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel depuis le 23 février 2021

http://www.patrimoineculturel.cfwb.be/index.php?id=18348

A notre demande également, La ministre de la culture Isabelle Weykmans a placé la culture foraine sur l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de la région germanophone.

http://www.ostbelgienkulturerbe.be/desktopdefault.aspx/tabid-3460/6286_read-63146/

Notre association a, en collaboration avec l’association française “ Petit Cheval de bois” et le musée parisien de la fête foraine «  Les Pavillons de Bercy » travaillé à un dossier international afin de faire reconnaître la culture foraine par L’UNESCO.

Le 29 mars 2021, la demande formelle d’inventorisation de la culture foraine à l’inventaire représentatif du patrimoine culturel immatériel de l’humanité a été remise dans les mains de l’ambassadeur de l’UNESCO à Paris.

https://unesco.delegfrance.org/Les-quatre-dossiers-de-candidatures-pour-les-listes-du-Patrimoine-culturel?fbclid=IwAR2jgCVx0VdZ1tBXKHljDknyPCyGT2CCCTLXcCnSVLLmjUrZxbXcbz97Y6s